Mai 2019 : dans le numéro 195 de Recours au poème, ma note de lecture sur l'anthologie Un rêve publiée en février 2019 par les éditions de l'Aigrette.


Février 2019 : dans le numéro 192 de Recours au poème,  ma note de lecture sur Mémoire vive des replis, de Marilyne Bertoncini, publié aux éditions Pourquoi viens-tu si tard (2018).

 

Docteure en littérature et poète, co-directrice de la revue Recours au poème, Maryline Bertoncini vit entre Nice et Parme. Elle est spécialiste de Jean Giono. Elle collabore avec des artistes, vit, écrit et traduit de l'anglais et de l'italien. 

 

 

 

 

Ci-contre Marilyne Bertoncini.


Dans le numéro de janvier 2019 de la revue Terre à ciel , ma note de lecture à propos du recueil d'Arnaud Forgeron Apprendre à aimer chaque pas (Encres vives 2018).

 

Né en 1977 à St Junien en Haute-Vienne, Arnaud Forgeron vit actuellement entre la Charente limousine et l'Ile d'Oléron. Poète, il a fondé la revue Membranes. 

 

 Ci-contre: Arnaud Forgeron


Note de lecture sur le livre de Pierre Dhainaut Et même le versant nord (Arfuyen 2018) sur la revue en ligne Recours au poème numéro 191 de janvier 2019.

 

Pierre Dhainaut est poète et écrivain. Il est né à Lille en 1935. Il a reçu en 2010 le Prix Jean Arp de littérature francophone pour l'ensemble de son oeuvre et le Prix Guillaume Apollinaire en 2016.

 

 

 

 

 Ci-contre: Pierre Dhainaut en juillet 2015.


Recension du livre Neve pensata, d'Amedeo Anelli (Mursia 2017) et de la traduction de quelques uns de ses poèmes sur les revues en ligne Recours au poème numéro 190 de décembre 2018 et Terres de femmes de décembre 2018.

 

Amedeo Anelli est un poète, philosophe, traducteur (principalement du russe) et critique d'art italien. Né à S.Stefano Lodigiano en 1956, il vit à Codogno où il a fondé en 1991 la revue de philosophie Kamen' qu'il dirige. 

 

 

 

 

 

 Ci-contre : Amedeo Anelli


Recension du livre de Stéphane Sangral Là où la nuit/tombe, (Galilée 2018) sur la revue en ligne Recours au poème, numéro 190 de décembre 2018.

 

Stéphane Sangral est né en 1976. Poète, philosophe et psychiatre, il vit et travaille à Paris. Son esthétique tourne autour de la figure de la boucle. Il est l'inventeur du concept d'"individuité".

 

 

 

 

 Ci-contre: portrait de Stéphane Sangral